DEVENIR UN BAROUDEUR CULINAIRE

Les cinq conseils pour devenir pro de la dégustation

Voici les astuces pour maximiser vos découvertes culinaires.

 

Préparez votre voyage. Afin de ne pas perdre de temps et de ne pas passer à côté d’événements, effectuez quelques petites recherches avant de partir. Y a-t-il des célébrations, des festivals ? Repérez les zones qui, a priori, vous attirent et essayez de trouver un hébergement dans le quartier pour pouvoir le découvrir tranquillement à différents moments de la journée, y compris en soirée.

 

Anticipez! Certains grands restaurants nécessitent d’être réservés un ou deux mois à l’avance. Sitôt vos billets pris, bloquez votre table. Les principales sont à Bangkok, bookez-les pour votre arrivée ou à la toute fin de votre séjour.

 

Observez. Aux abords d’un marché, d’une rue animée, prenez le temps de vous poser dans un café et observez. Si vous suivez avec attention les va-et-vient, vous verrez qu’en quelques heures, de multitudes de choses se passent. Les carrioles d’aliments changent d’emplacement, des bassines vont arriver sur un étal, des currys vont être préparés. Passer du temps dans un endroit permet d’avoir le luxe de pouvoir contempler la vie quotidienne. Moi, ce que j’aime par-dessus tout, c’est observer la façon dont un stand de nourriture s’installe. Une table est dépliée, un feu est démarré, des bassines sont posées, des légumes sont découpés, les plats sont préparés. Une heure après, les clients arrivent. Lorsque les marmites sont vides, le nettoyage commence et le mobilier reprend sa place. Tout est parfaitement huilé.

 

Prenez vos habitudes. Si vous avez la possibilité de rester plusieurs jours dans le même quartier, prendre ses petites habitudes est une manière de lier avec la patronne du petit café ou avec la clientèle.

 

Perdez vos habitudes. Ne restez pas non plus éternellement dans vos petites habitudes. Innovez régulièrement, changez complètement de quartier, soyez ouverts à l’imprévu.